Le quartier fertile de Mermoz !

La ville de Lyon devient, depuis quelques années, actrice d’une vie plus éco-responsable.

Ce changement est d’autant plus important depuis l’arrivée de Mr Grégory DOUCET, maire de Lyon, fortement impliqué dans l’écologie citadine. 

De plus, une forte demande de la population urbaine est observée. Le but est de relocaliser au cœur de la ville une agriculture saine, de qualité et bio.

Le projet existant

Les micro-fermes, aux pieds des immeubles et des écoles, séduisent de plus en plus les résidents. Depuis presque 1 an, le quartier des États-Unis, dans le 8ème arrondissement de Lyon, a ouvert une ferme qui est gérée par un maraîcher. Celle-ci propose la vente de fruits et légumes aux habitants du quartier.
Cette initiative a plu au plus grand nombre, c’est pourquoi la mairie de Lyon a décidé de renouveler l’expérience, cette fois-ci à Mermoz dans le 8ème.

Une nouvelle structure éco-responsable

L’objectif de ce projet est d’impliquer davantage les habitants dans la vie du quartier. 

Plusieurs micro-fermes vont ainsi être mises en place. 

Dans un premier temps, deux d’entre elles vont être créées par EcosiAg. Il s’agit d’une  entreprise spécialisée dans la conception de fermes urbaines autonomes en aquaponie. Cette méthode se révèle être un système de production vertueux consistant à élever ensemble des poissons d’eau douce et des végétaux où chacun aide l’autre à se développer. A travers ce procédé écologique, tout se transforme et rien ne se perd. Ainsi, les plantes purifient l’eau pour les poissons. Quant à ces derniers, ils fournissent les nutriments qui, une fois transformés par les bactéries, nourrissent les plantes. Le dénominateur commun d’un tel circuit est bien évidemment l’eau. Celle-ci permet la vie des poissons et l’irrigation des plantes dont les racines se développent directement dans l’eau (hydroponie).

Il faut savoir qu’un système aquaponique efficacement élaboré permet jusqu’à 90% d’économie d’eau par rapport à l’agriculture et à la pisciculture.

Dans un second temps, une micro-ferme, mise en place par la mairie de Lyon, viendra renforcer le dispositif. Celle-ci sera gérée par des verticulteurs. Les habitants du quartier pourront ainsi profiter des herbes aromatiques produites. Par la suite, ils pourront collaborer avec ces professionnels afin de rendre la ferme 100% collaborative sur du long terme. 

Pour cette culture, la micro-ferme va s’appuyer verticalement sur les deux structures d’EcosiAg pour une meilleure production. Le but du quartier fertile est d’avoir un rôle pédagogique, éthique, économique mais surtout environnemental.

L’aspect environnemental et biologique

L’avantage majeur de ces micro-fermes est effectivement l’aspect environnemental et biologique. En effet, ces projets mettent l’accent sur la qualité des produits et le respect de l’environnement. Les pesticides sont bannis et permettent de préserver les sols de la ville de Lyon mais également les nappes phréatiques. La réutilisation de l’eau engendre une réelle économie par rapport à l’agriculture « basique ».

La micro-ferme absorbera près d’une tonne de biodéchets par an.

Ce projet d’urbanisme est une réelle opportunité pour une ville comme Lyon pour qu’elle devienne plus saine grâce à une réelle implication des habitants dans l’écologie locale. 

Si vous VENDEZ, LOUEZ ou RECHERCHEZ des bureaux  rendez-vous sur www.lyonbureaux.com

created with MySignature.io
RAVOUNA Morgane
Vente - Location - Recherche de bureaux
phone:  0650 222 899
email:  morgane@lyonbureaux.com
Create your own signature

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*